Infos diverses

Le 29 février dernier s’ouvrait le Musée Numérique du Twirling Bâton.

Certains d’entre vous le connaissent, d’autres pas, et j’ai voulu essayer de faire en sorte que tout le monde ait le même niveau d’information, et puisse en bénéficier.

De quoi s’agit-il ?

« Tout simplement d’essayer de ne jamais oublier comment a été construit le Twirling Bâton en France, et dans le Monde, à travers toutes les archives que nous avons pu trouver.

Il s’agit d’abord d’une histoire de personnes, de toutes ces personnes qui ont passé des jours et des nuits à essayer de construire ce qui nous semble aujourd’hui évident, et qui pourtant a été si compliqué à construire : une Fédération reconnue par les instances nationales. C’est à eux que nous avons pensé en premier au moment de créer ce Musée. Nous leur devons ce que nous sommes, et nous ne devrons jamais l’oublier. C’est le rôle d’un musée, et c’est ce que vous retrouverez en feuilletant les magazines de 1979 à 2015.

 Il s’agit d’une histoire de personnes à travers tous ces sportifs ayant performés à tous les niveaux à travers l’histoire. Ce sont leurs résultats que vous retrouverez dans cette partie « résultats », dans laquelle figurent également les vidéos, car le Twirling s’admire avant de se raconter.

 Bref, ce Musée Numérique se veut la propriété de tous les passionnés de Twirling Bâton en France, le nôtre, à tous. Nous l’avons créé imparfait et incomplet. Nous l’avons créé pour que tous nous nous l’accaparions, pour qu’il devienne le nôtre, avec ce que l’on y apportera. »

Ainsi était-il décrit lors de son ouverture. Depuis, avec l’usage et les retours que j’en ai eu, c’est même un peu plus.

C’est tout d’abord un formidable moyen de raviver les souvenirs, de relancer les discussions, de se rappeler de personnes malheureusement trop tôt disparues. Combien de fois ai-je lu « c’est super je vais pouvoir montrer à mes enfants ce que je faisais quand j’étais jeune » ? combien de fois des discussions ont commencé en revoyant des images d’athlètes des années 90 « Ha oui c’est vrai elle, elle était trop forte tu te souviens ? ».

C’est également un outil d’éducation : le football ou le Basket Ball n’ont pas besoin d’explications, ils passent tout le temps à la télévision. Pour le Twirling ce n’est pas le cas. A travers le Musée, vous pouvez montrer à tous ce qu’est le Twirling. Et nos jeunes peuvent voir que beaucoup de champions des années 80 ou 90 n’ont pas attendus aujourd’hui pour faire des choses incroyables J.

D’un point de vue pratique, ce Musée Numérique est composé de magazines numérisés, des résultats depuis le début du Twirling, d’énormément de vidéos des championnats de France et Championnats du Monde. Vous y trouverez également les passages télévision que j’ai pu récupérer. Il en existe certainement d’autres, et le Musée se complétera au fur et à mesure.

Ce Musée Numérique est ouvert à tous, sans restriction, de France et d’ailleurs. Beaucoup l’ont déjà visité, en France et dans le Monde.

A l’heure où rien n’est facile, à l’heure où le Twirling est un peu chahuté, ce Musée est également un moyen de nous souvenir de ce qu’il est en premier : une passion partagée par nous tous, que nous y soyons depuis 30 ans, ou que nous venions de le découvrir.

L‘adresse du Musée est :

http://www.musee-twirling.com

J’ai également créé une page Facebook (et oui les fameux réseaux sociaux :) afin de vous tenir au courant des nouveautés du Musée 

https://www.facebook.com/museetwirling/

J’ai créé ce Musée pour qu’il devienne le vôtre, le nôtre. Alors n’hésitez pas à partager ces adresses avec vos licenciés, pour qu’ils visitent le Musée, qu’ils fassent part de leurs souvenirs, de leurs envies, de leurs idées.

 Les réseaux sociaux servent aussi à ça : partager la passion. Alors partagez sans modération J

 Merci d’avance à tous pour faire que tous les passionnés s’accaparent le Musée Numérique du Twirling Bâton.

Dominique Pouliquen